cavalcade-des-enfants-180-carnavaliers

Accueil

PHuet_482437493_n800

Lièpvre Cavalcade en couleurs

Le week-end carnavalesque organisé par le comité Lièpvre/Rombach-le-Franc a connu

un beau succès lors de la cavalcade

et des bals masqués.

Les organisateurs et participants à la cavalcade Lièpvre-Rombach-le-Franc ont été récompensés de leur travail par une météo devenue clémente pour le grand jour et par un public très chaleureux.

Tout au long du parcours de 2,5 km entre Rombach et Lièpvre, il y avait des centaines de personnes. En famille ou entre amis, ils étaient venus en grand nombre du Val d’Argent, du centre Alsace mais aussi des départements voisins, pour partager des instants plaisants et festifs.

Les premiers sons musicaux sont perçus, ils proviennent de la voiture d’Azur FM qui assure l’ouverture du défilé. Elle annonce l’arrivée imminente de la cavalcade composée de 27 chars et groupes avec ses 850 participants !

27 chars et 850 participants !

Elle est suivie par le prestigieux groupe musical « Les Lionssongs » de Sarrebourg qui fête ses quarante ans et agrémente les manifestations de la région. Les musiciens reçoivent les applaudissements des spectateurs. Les donneurs de sang de Sainte-Croix-aux-Mines suivent avec leur saloon et ses danseuses dont fait partie Pascale, la présidente du comité colieuvre.

Suivent des chars gigantesques et bien décorés en provenance d’Hilsenheim, de Muttersholz, et de Sélestat avec de nombreux figurants revêtus de magnifiques costumes. La reine du carnaval de Colmar accompagnée de ses dauphines apporte le volet de charme au défilé. Suivent les membres de l’ASL de lièpvre qui font la promotion du football avec son retour espéré à Lièpvre.

Chaude ambiance dès le départ de Rombach-le-Franc.

Sur le bord de la route, les enfants accompagnés de parents sont à la fête : les zorros, les fées et les indiens ne manquent pas. Ils s’amusent et ont plaisir à lancer des confettis. En retour, ils sont gâtés et reçoivent de nombreuses friandises.

Le grand Ried est bien représenté avec de nombreux chars ou groupes, de même que le Val de Villé. Mais les locaux ne sont pas en reste avec de belles prestations.

En fin de cortège, la fanfare de Sundhouse et la Gugga Musik de Maxéville sont appréciées et reçoivent des ovations de la foule.

Les sujets présentés lors du défilé étaient vastes : les infirmières étaient dans la rue, les cuisiniers aux fourneaux, les Maharadjah dans leur palais et les mousquetaires accompagnés de leur belle monture. Il y aurait eu un manque sans les « Wakes » et les « Kneckes de l’Aubach » de Scherwiller.

Les danses, l’ambiance dans la rue, la bonne humeur des carnavaliers jeunes et moins jeunes ont ravi les spectateurs.

« Cette cavalcade est magnifique : nous venons chaque année », s’exclament Hélène et Francis de Wisembach.

L’organisation mise sur pied par la présidente du comité Pascale Lichtenauer et son équipe était parfaite, les membres en grand nombre assuraient la sécurité le long du parcours. « Ca fait plaisir de voir un tel engouement du public, c’est comme dans les années 60 à Sainte-Marie-aux-Mines », confie Nicole, originaire de la vallée qui est venue de Turckheim.

Après deux heures de défilé ininterrompu haut en couleur et en décibels, le public était invité à la salle polyvalente pour poursuivre la fête.

R.H.

© Dna, Mardi le 06 Mars 2018 - Tous droits de reproduction réservés