Lièpvre, AG du Comité de la Cavalcade

Carnaval, etcetera

Les gais lurons du comité de la cavalcade de Lièpvre/Rombach se sont tous retrouvés samedi soir, sous la houlette de leur présidente, Pascale Lichtenauer, pour leur assemblée générale ordinaire à la salle des fêtes colieuvre. Entre rétrospectives et belles perspectives… La cavalcade s’annonce, mais pas qu’elle !

Ils étaient une quarantaine, regroupés dans la salle de réunion de la salle polyvalente de Lièpvre, tous « au taquet » pour la gouvernance de leur association.

Face à eux, quelques têtes du comité de direction comme Pascale Lichtenauer, Jacqueline Benoit, Liliane Martin, Martial Ancel et Cédric Meyer… Ainsi qu’une brochette d’huiles du Val d’Argent représentées par le président de la communauté de communes du Val d’Argent (CCVA) et maire de Sainte-Marie-aux-Mines, Claude Abel ainsi que ses comparses, les deux Hestin. À savoir Jean-Pierre Hestin, maire de Rombach-le-Franc et président de la commission culture de la CCVA et Pierrot Hestin, maire de Lièpvre et membre de la cavalcade de longue date.

Les déficits compensés

Au programme des réjouissances, des sujets sérieux mais toujours traités avec le sourire et une pointe d’humour dans une ambiance de franche camaraderie.

Parmi les sujets traités, d’abord des points administratifs et financiers : l’adoption de l’ordre du jour, l’adoption du PV de l’année précédente, le bilan comptable de l’année 2018, le rapport des réviseurs aux comptes Jean-Luc Fréchard et Olivier Valentin, l’adoption de la situation financière 2018 et la nomination des réviseurs aux comptes pour la nouvelle année 2019 avec Jean-Luc Fréchard, qui rempile, et Alain Weiss.

Une partie des membres du « nouveau » comité de direction de l’association.

Ici les points à retenir sont que la situation financière de l’association reste stable puisqu’en décembre 2018 le solde total était de 40 199,71 EUR. Une situation bien malheureuse pour Jean-Luc Fréchard, qui au sujet de leur présidente, regrette que ce ne soit « pas encore cette année qu’on la mettra en prison ».

Du côté d’Olivier Valentin, on se félicite de la gestion des comptes « très détaillée » et de « l’équilibre entre les manifestations » puisque les manifestations déficitaires, comme le week-end carnavalesque, sont compensées par les autres.

Ensuite, une rétrospective des animations de l’année 2018 a été effectuée par les différents responsables de chaque animation et les perspectives pour l’année 2019 ont été données.

Très actif, le comité de la Cavalcade de Lièpvre/Rombach a géré pas moins de cinq événements l’année passée et son ensemble musical, le Guggamusik « Les Romliestoss », a assuré cinq sorties à l’extérieur.

Le carnaval des enfants ne sera pas reconduit, faute de participants

Le week-end carnavalesque, en mars 2018, a été déficitaire financièrement mais plutôt bien suivi par la population avec le bal du samedi soir dont la participation était « très correcte » et la cavalcade du dimanche composée tout de même d’une trentaine de chars.

Seule ombre au tableau, le « carnaval des enfants » qui, face au peu de participations, ne sera pas reconduit pour l’année 2019.

Le « Marché aux puces », qui fêtait sa 20e année (déjà !), a lui aussi eu son petit succès avec 204 exposants, tout comme le stand tenu à l’occasion du carrefour européen du Patchwork.

Le premier thé dansant, organisé en septembre dernier a, lui aussi, créé la surprise avec une participation au-delà de toute espérance, puisque 175 entrées ont été comptabilisées.

Du côté du festival de la Soupe, il s’agissait de la troisième participation de la cavalcade. « On n’y gagne rien [financièrement] mais c’était un plaisir d’y faire découvrir notre soupe » expliquait Cédric Meyer.

Les Romliestoss sortiront 9 fois

Des achats d’investissement ont aussi été réalisés par le comité pour l’année 2018 : des bannières publicitaires, de la décoration, deux compteuses pour les pièces et les billets… et en 2019, ce sont de tout nouveaux tee-shirts et polaires floquées aux armoiries de l’association, qu’arboreront les membres de la cavalcade et de la Guggamusik « Les Romliestoss ».

Les Romliestoss assureront un planning chargé puisqu’ils se produiront 9 fois dans l’année : le 23 février à Molsheim, le 3 mars à Hilsenheim, le 10 mars à Mulhouse, le 17 mars à Buhl, le 1er mai à Lièpvre, le 7 avril à Gérardmer, le 2 juin à Maxeville, le 13 juillet à Kaysersberg et, pour la Saint-Nicolas, le 8 décembre à Toul.

Le week-end carnavalesque à Lièpvre et Rombach-le-Franc les 23 et 24 mars

Le week-end carnavalesque 2019 aura lieu les 23 et 24 mars à Lièpvre. Les festivités débuteront le samedi soir à partir de 20 h avec le bal de carnaval animé par l’orchestre Gyn Fizz. Le lendemain, le dimanche 24 mars, le départ sera donné à 14 h 30, place des fêtes de Rombach, pour la grande cavalcade.

Le parcours, animé par 37 chars cette année, s’achèvera à la salle polyvalente de Lièpvre vers 17 h. Débutera alors un nouveau bal de carnaval animé, cette fois, par l’orchestre Gilles Melodies.

Les membres de la Guggamusik « Les Romliestoss » assureront 9 dates sur l’année 2019 !

Le 2e thé dansante 22 septembre

Autres animations de l’année, le comité de la Cavalcade organisera son marché aux puces le 1er septembre, participera au carrefour européen du Patchwork du 12 au 15 septembre et organisera la deuxième édition de son thé dansant le 22 septembre.

Du côté de l’administration du comité, l’ensemble du comité directeur de l’édition 2018 a été « réavoué » et sera complété par deux nouveaux qui font leur entrée : Anne Fray et Patrick Koehler.

La réunion s’est conclue par un mot des trois maires présents. Tous ont remercié la Cavalcade pour son implication dans le paysage événementiel de la vallée et ont souligné à quel point les animations proposées étaient bénéfiques pour l’image du Val d’Argent.

Puis des cadeaux ont été distribués à tous mes membres qui, dans l’année, ont fêté un anniversaire à « compte rond ». Alcools pour ces messieurs et orchidées pour ces dames… De petites attentions sympathiques qui démontrent toute la philosophie de cette association.

P.P.P.

© Dna, Jeudi le 31 Janvier 2019 – Tous droits de reproduction réservés