cavalcade-des-enfants-180-carnavaliers

Accueil

PHuet_482437493_n800

Articles de presse

Lièpvre La valse des confettis

Le comité de la cavalcade Lièpvre-Rombach présidé par Pascale Lichtenauer,

invite le public à venir nombreux à son carnaval

les 3 et 4 mars prochain.

Il est l’un des derniers carnavals du centre-Alsace sur le calendrier. Les dernières dates pour chasser l’hiver tout en s’amusant entre amis à se grimer et à lancer des confettis tout en dansant sur de la musique entraînante. La cavalcade de Lièpvre – Rombach-le-franc se déroule ce week-end des 3 et 4 mars.

Les festivités débuteront dès le samedi soir avec le bal masqué, animé par l’orchestre Gin Fizz.

La grande cavalcade partira de la place des Fêtes de Rombach-le-Franc dimanche 4 mars à 14h30, sur un parcours de 2,5 km pour rejoindre la cité collieuvre.

Les enfants défilent avec les grands !

Les enfants auront leur place dans le cortège, à partir de la salle polyvalente de Lièpvre pour effectuer la traversée du village, derrière la voiture ouvreuse de la radio associative Azur FM.

La fête se poursuivra dans la salle polyvalente de Lièpvre avec le bal masqué animé par l’ensemble Gilles Mélodies.

L’organisation désormais bien rôdée, règle les derniers points pour assurer le bon déroulement de la manifestation.

« Vingt sept chars et groupes dont trois Guggamusick, seront présents accompagnés de 850 carnavaliers. Nous avons prévu des moyens spécifiques pour assurer la sécurité des différentes phases de cette édition », précise la présidente du comité.

Le stationnement sera amélioré avec la mise à disposition des visiteurs, du parking des Cuisines Schmidt le 4 mars de 8h à 22h.

L’idée de « Petit Jean » (au centre avec la balle de match) prend forme. Pom pom girl et confettis seront de la partie.

850 carnavaliers et un char consacré à la coupe du monde de football.

Dans le Val d’Argent, plusieurs projets de chars sont en cours de réalisation avec un clin d’oeil aux sujets d’actualité et grands évênements.

Des équipes associatives ou d’amis ont effectué les derniers gros travaux le week-end dernier pour terminer leur construction dans les délais.

Dans un hangar de la ferme Petitdemange à Bois L’Abesse, une dizaine de membres de l’ASL (Association Sportive de Lièpvre) s’activaient pour terminer l’ossature de leur ensemble.

« Le thème du football proposé par  »Petit Jean » l’un des membres a été décidé il y a quelques semaines », confie Sophie qui est en charge de la logistique. Ce projet sponsorisé par des artisans locaux, soutenus par la société de pèche et l’association Patchwork, prépare la coupe du monde de football de 2018 et pour l’occasion fera revivre le foot à Lièpvre depuis l’arrêt de son équipe fanion.

Maud s’occupe des costumes et des tenues, Charlotte de la musique et de la sonorisation tandis que Laurent installe un klaxon trois tons sur son tracteur.

Balle de match, fanions, drapeaux, arbitre, pom pom girl et confettis, seront de la partie dimanche prochain. Chacun a son rôle à jouer dans l’équipe et l’ambiance est déjà à la fête.

« Il ne reste qu’à espérer une météo clémente pour dimanche prochain et un bon déroulement de notre manifestation » confie Pascale Lichtenauer.

R.H.

© Dna, Mardi le 27 Février 2018 - Tous droits de reproduction réservés

Lièpvre Les carnavaliers se préparent……

Le comité de la cavalcade de Lièpvre/Rombach présidé par Pascale Lichtenauer, a tenu son assemblée générale ordinaire dans la salle des fêtes de Lièpvre. Quelques nouveautés ont été dévoilées.

Après avoir salué les personnalités présentes et toute l’assemblée, la présidente a remercié les membres de l’association pour leur forte implication. Elle a demandé une minute de recueillement en hommage à Serge Debus, l’un des membres décédé en juillet 2017.

C’est avec plaisir que la présidente annonce la reprise des activités du groupe musical « Les Romliestoss » composé d’une vingtaine de musiciens sous la direction de Benjamin, avec un premier déplacement à Châtenois le 3 février dernier.

Après l’adoption du compte rendu de l’AG 2017, Liliane Martin a présenté la situation financière validée par les réviseurs aux comptes, Marie-Claude Scheidecker et « Manouche ».

Succès des puces

Au bilan des activités 2017: la cavalcade a connu un franc succès avec un nombreux public et 800 entrées au bal masqué. Pascale Lichtenauer a félicité Cédric Meyer et son équipe pour l’organisation du week-end carnavalesque. Cependant, compte tenu des coûts liés à la sécurité, le déficit pour le week-end est de 1 600 EUR. Le carnaval des enfants a par contre été peu suivi.

Jacqueline Benoît a présenté le bilan du marché aux puces qui a, une nouvelle fois, été une réussite avec 195 exposants et beaucoup de visiteurs. La participation au carrefour du Patchwork a également connu un bon résultat selon Liliane Martin.

 

Le carnaval des enfants ne défilera plus à part, par manque de participants.
Il sera intégré dans la cavalcade du dimanche après-midi, entre Lièpvre et Rombach-le-Franc.

Avec des gobelets recyclables les 3 et 4 mars.

Le vice-président Cédric Meyer, responsable du carnaval en charge des achats et Webmaster, précise que des gobelets recyclables avec le logo du carnaval de Lièpvre ont été achetés pour la prochaine édition afin de réduire le volume de déchets. « Nous sommes une équipe soudée, une équipe d’amis et nous nous éclatons » ajoute Cédric qui annonce un projet de voyage pour les membres.

La présidente a énoncé le programme 2018 avec le week-end carnavalesque les 3 et 4 mars : le bal du samedi soir est maintenu, la cavalcade des enfants est supprimée mais les plus jeunes sont invités à participer à la grande cavalcade du dimanche après-midi. Elle partira toujours de Rombach pour rejoindre Lièpvre. Le comité va revoir l’organisation du stationnement au départ et à l’arrivée du cortège. À ce jour, 25 chars ou groupes sont déjà inscrits.

La présidente invite les élus présents à soutenir l’organisation du carnaval sous forme de subvention. Elle précise encore que l’association participera cette année au festival de la Soupe à Sainte-Croix-aux-Mines.

« Un carnaval au top »

La cotisation annuelle est maintenue à 10 EUR tandis que 14 des 15 membres du comité directeur sont reconduits pour un an. La candidature de Marie-Claude Scheidecker pour occuper le poste vacant a été acceptée.

« C’est un plaisir d’avoir une telle équipe qui fait que nous avons un carnaval au top : félicitations à eux » souligne Pierrot Hestin maire de Lièpvre et vice-président du comité. Il est fier de cette réussite qui honore la vallée et donne une belle image bien au-delà. Il sollicite les élus voisins à aider financièrement l’organisation.

« Félicitations à toute l’équipe. Vous attirez de nombreux spectateurs avec une cavalcade de haut niveau. Grâce à votre investissement, vous amusez la vallée et donnez une image positive du Val d’Argent » déclare Claude Abel maire de Sainte-Marie-aux-Mines et président de la Communauté des Communes du Val d’Argent.

« Éviter la débaucheà outrance »

Jean-Pierre Hestin maire de Rombach-le-Franc s’associe aux félicitations de ses homologues, en faisant cependant trois remarques. Il souhaite une meilleure coordination et demande une réflexion pour éviter la « débauche à outrance » de lancers de papier qui représentent une gêne considérable pour les riverains et un coût de nettoyage pour la commune.

Le premier magistrat rombéchat précise que l’attribution de subvention est accordée si l’animation a un caractère intercommunal. « C’est bien le cas, votre manifestation a des retombées au-delà de notre territoire » ajoute Jean-Pierre Hestin.

La présidente a pris bonne note de ces remarques et fera le nécessaire pour améliorer la situation. L’ordre du jour ayant été traité, elle invite l’assemblée au verre de l’amitié.

R.H.

© Dna, Samedi le 10 Février 2018

Lièpvre Un beau millésime !

Elle avait tout d’une grande, la cavalcade de carnaval qui a repris son parcours historique,

tracé entre Rombach-le-Franc et Lièpvre, dimanche après-midi.

La météo a été plus clémente que la veille.

La cavalcade, composée de 33 chars et groupes avec un millier de participants, a connu un beau succès dimanche après-midi. Tous les ingrédients étaient réunis pour la réussite de cette nouvelle édition : beaucoup de monde le long du parcours au départ de Rombach-le-Franc et dans les rues de Lièpvre, et une météo assez favorable, davantage que la veille en tout cas.

En tête du cortège l’indéboulonnable Pierrot Hestin, le maire de Lièpvre dans un véhicule distinctif pour la sécurité intercommunale. Il assure cette mission d’ouvrir la route depuis 40 ans. Il est suivi par le prestigieux groupe de Guggamusik de Rhinau dans une nouvelle tenue.

Miss et majorettes

Suivent des chars en provenance de Hilsenheim, de Muttersholz, et les « Brice » de Lièpvre, applaudis par le public.

Les traditionnelles majorettes font leur show pendant que défilent les miss du carnaval de Sélestat et de Colmar.

Le grand Ried est bien représenté avec de nombreux chars ou groupes, de même que la vallée de Villé. Mais les locaux ne sont pas en reste avec de belles prestations et de beaux chars. Les fanfares sont appréciées et reçoivent des ovations de la foule.

Les sujets d’actualité n’étaient pas oubliés : les infirmières étaient dans la rue et des candidats à la présidentielle sollicitaient le vote des électeurs. Il y aurait eu un manque si les Wankes, les « Kneckes de l’Aubach » de Scherwiller et les locales sorcières de Fertrupt n’étaient pas présents.

Les danses, l’ambiance dans la rue, la bonne humeur des carnavaliers jeunes et moins jeunes ont ravi les spectateurs venus de toute la région.

 

« Elle a tout d’une grande ! »

« Cette cavalcade est magnifique : elle a tout d’une grande ! » s’exclame Jean-Paul, venu de Biesheim. Dans la foule, les enfants sont à la fête : les Zorros, les fées et les Indiens ne manquent pas. Ils s’amusent et ont plaisir à lancer des confettis. En retour, ils sont gâtés et reçoivent de nombreuses friandises.

L’organisation, mise sur pied par la présidente du comité de la cavalcade, Pascale Lichtenauer, était parfaite, les membres, en grand nombre, ont assuré la sécurité le long du parcours et aux abords des chars gigantesques. « Nous sommes satisfaits, tout s’est bien passé. Ça fait plaisir de voir un tel engouement du public » confie Pierrot Hestin, le maire de Lièpvre.

Après deux heures de défilé ininterrompu haut en couleur et en décibels, le public était invité à la salle polyvalente pour poursuivre la fête.

Article paru dans les DNA du 21 mars 2017

Bonne Année

bonne-annee_067

 

La présidente, les membres du bureau,

ainsi que les membres du Comité de la Cavalcade Lièpvre-Rombach,

vous présentes leurs meilleurs voeux pour l’année 2017.

Un marché aux puces très prisé

Un marché aux puces très prisé

Le comité de la Cavalcade Lièpvre-Rombach présidé par Pascale Lichtenauer a organisé 
avec succès, son 18e marché aux puces en ce traditionnel premier dimanche de septembre.

Plus de 200 exposants étaient présents et proposaient à la vente place de la Gare et rue des Grands Jardins, divers articles de seconde main, Il y avait beaucoup de monde à cette nouvelle édition épargnée par la pluie pourtant annoncée : des chineurs, des badauds venus partager un moment de convivialité. Certains avaient une liste et cherchaient la bonne occasion, d’autres se laissaient surprendre par un objet « Coup de coeur ».

L’équipe organisatrice, forte d’une trentaine de membres était présente à tous les points clés. Ils étaient sur le terrain dès l’aube pour la mise en place des équipements, assurer la sécurité et le bon fonctionnement de la manifestation. « Nous sommes très satisfaits, le temps se maintient, le public est venu nombreux et l’ambiance est remarquable » dit Pascale Lichtenauer, la nouvelle présidente du comité.

marche-aux-puces-2016

« Vérifions si cette tondeuse fonctionne » semblent dire Bernard et Jean-Claude.

Très tôt, les premiers chineurs étaient à la recherche de la bonne affaire. « Nous avons trouvé des jeux pour nos petits-enfants, c’est parfait. Ce marché aux puces est intéressant, nous venons depuis plusieurs années » soulignent Andrée et Jacques de Saint-Dié.

Un gramophonedes années 1920

Les sacs se remplissent de vêtements, de jouets, et autres outils ou appareils. Les objets insolites interpellent, comme ce gramophone des années 1920 en parfait état « C’est une pièce magnifique » dit Jean qui est prêt à en faire l’acquisition.

Satisfaction également du côté des vendeurs « ça marche bien, les affaires partent, Je vais déménager, alors c’est l’occasion de me séparer d’objets devenus inutiles » dit Sébastien qui a déjà liquidé une grande partie des jouets, vêtements et autres livres.

À l’approche du déjeuner, les odeurs de grillades se répandent le long des stands et réveillent les appétits. Par ce temps plus frais, un plat chaud fera le plus grand bien. Tout a été prévu pour répondre à la demande des visiteurs et les « petites mains » n’étaient pas de trop.

« Je suis satisfait de l’organisation, bien gérée par l’équipe, ce marché apporte de l’animation au village » précise le vice-président, Pierrot Hestin, également sur le pont aux premières heures.

Acheteurs et vendeurs sont du même avis, le marché aux puces de Lièpvre est très prisé, l’ambiance est bonne et ils apprécient l’endroit qui s’y prête à merveille.

Article paru dans les DNA du 7 septembre 2016

Lièpvre Succès de la cavalcade nouvelle formule

La nouvelle formule de cavalcade organisée sur deux kilomètres,

uniquement dans les rues de Lièpvre a attiré la foule dimanche

et connu une belle réussite

Toute l’équipe du comité de la cavalcade de Lièpvre était sur le pont dès dimanche matin et avait à coeur que tout se passe bien. Une centaine d’enfants costumés étaient au rendez-vous place des fêtes. Océane, 5 ans, était magnifiquement déguisée en princesse, Charlotte, 4 ans, avait choisi le vêtement de Zorro. Quant à David et Lucas, ils se faisaient respecter en tenue d’Indien avec arc et fléchettes.

Malgré la fraîcheur matinale, la journée festive a débuté par le sympathique défilé de la jeunesse. « Les enfants sont venus nombreux, ça me fait bien plaisir » confie le premier magistrat, Pierre Hestin, qui ne s’attendait pas à voir une telle affluence.

Accompagnés de parents et du groupe de guggamusik de Rhinau, les petits ont fait le tour du village. Ils ont assuré l’ambiance et fait beaucoup de batailles de confettis. Le comité les a gâtés en bonbons et friandises.

Le maire et président en tête de cortège

Les rues de Lièpvre étaient à nouveau animées en début d’après-midi. Pendant que la trentaine de groupes et de chars se préparaient rue Picaupré, les spectateurs cherchaient la meilleure place le long du nouveau parcours. Passant par la Grand-Rue, les rues Saint-Antoine, de la Gare et de Rombach-le-Franc, le cortège comprenant environ 900 carnavaliers, avait à sa tête le président du comité, Pierrot Hestin, qui assurait le tempo dans un véhicule spécialement aménagé.

Mardi 1er mars

Les plus petits étaient aussi de la fête.

Les groupes de guggamusik, les traditionnelles Haxa (sorcières), les Wages (garnements) d’Alsace étaient présents. Plusieurs ensembles du Val d’Argent faisaient partie du cortège, en particulier les sorcières de Fertrupt, les Amis GPF de Sainte-Croix, les intoxicateurs, les menuisiers de l’entreprise locale et « Il était une fois dans l’Ouest » du groupe de danse Country Valley.

Une profusion de confettis

Le Ried et le centre Alsace étaient très bien représentés avec une vingtaine de groupes et chars dont, entre autres, les guggamusik de Rhinau, Zillisheim et Sundhouse, les vieux branchés de Bindernheim, le Bretzel club et les Treppler’s Land de Sélestat. Les danses et l’ambiance dans la rue, la bonne humeur des carnavaliers jeunes et moins jeunes ont ravi les spectateurs venus de toute la région. « Nous venons du Val de Villé, nous avons fait plusieurs cavalcades cette année, mais celle-ci est superbe » déclarent Henriette et Paul. Quelques thèmes d’actualité présentés de façon humoristique montraient que la réalité n’était pas oubliée avec les slogans « L’hôpital va mal », « L’intoxication ».

Petits et grands ont été gâtés tout au long du parcours. Bonbons et autre friandises pour les petits et shampoings, bains aux confettis fournis à profusion pour les adultes.

Le service d’ordre, composé de membres de l’association et de bénévoles a encadré cette manifestation pour la sécurité des participants et des spectateurs.

Le défilé a pris fin place de la salle polyvalente où tout avait été organisé pour recevoir tout ce monde festif.

Article paru dans les DNA du 01 Mars 2016 / photos DNA.

Lièpvre Tout d’une grande !

La cavalcade organisée hier dans les rues de Lièpvre

a une nouvelle fois attiré beaucoup de monde

et connu un franc succès.

Malgré la fraîcheur, la grande journée festive de la cavalcade de Lièpvre, hier, a débuté en matinée par le sympathique défilé de la jeunesse. Une centaine d’enfants costumés, accompagnés de parents et du groupe musical de Rhinau ont fait le tour du village dans une bonne ambiance.

Mais les rues de Lièpvre étaient autrement plus animées en début d’après-midi. Pendant que la trentaine de groupes et de chars comprenant environ 900 carnavaliers se préparait rue Picaupré, de nombreux spectateurs prenaient place le long du nouveau parcours passant par la Grand-rue, les rues Saint-Antoine, de la Gare et de Rombach-le-Franc.

En tête du cortège Pierrot Hestin, maire du village, donnait le tempo tandis que les bénévoles de l’association assuraient la sécurité.

Lundi 29 février Lièpvre

La reine de Sélestat et sa dauphine en bonne compagnie.

Des friandises et… des confettis

Rien ne manquait  : ni les groupes de guggamusik, ni les traditionnelles Haxa (sorcières), ni les Wagges (garnements) d’Alsace. Plusieurs ensembles du Val d’Argent faisaient partie du cortège  : en particulier les sorcières de Fertrupt, les Amis Colibri de Sainte-Croix, les intoxicateurs et le groupe de danse Country Valley. Le Ried et le Centre Alsace étaient très bien représentés avec de nombreux groupes et chars.

Danses, ambiance et bonne humeur des jeunes ou moins jeunes carnavaliers ont ravi les spectateurs venus de toute la région. Quelques thèmes d’actualité présentés de façon humoristique montraient que la réalité n’était pas oubliée.

Petits et grands ont été gâtés tout au long du parcours par des bombons et autres friandises mais aussi par des shampooings et bains de confettis fournis à profusion. Le défilé a pris fin à la salle polyvalente où tout avait été organisé pour recevoir ce monde. La soirée s’est poursuivie à la salle des fêtes de Lièpvre où l’orchestre Gilles Mélodie invitait à la danse

Article paru dans les DNA du 29 février 2016 / photos DNA.

 

Aujourd’hui, double carnaval !

Démarré hier soir avec un premier bal,

le week-end carnavalesque de Lièpvre se poursuit

aujourd’hui avec deux rendez-vous.

Dimanche 28 Février

Tous des héros, sous une pluie de confettis !

Le carnaval des enfants démarre ce matin à partir de 10 h devant la salle des fêtes de Lièpvre. Tous les enfants sont les bienvenus, si possible déguisés, pour un petit tour du village.

Ils pourront ensuite assister à la grande cavalcade qui s’élancera à partir de 14 h 30 sur un nouveau parcours. Avec un départ rue du Picaupré, et une arrivée à la salle des fêtes de Lièpvre, en passant par la Grand-Rue, la rue Saint-Antoine la rue de la Gare et la rue de Rombach-le-Franc.

Quelque 900 carnavaliers d’une trentaine de groupes et chars sont attendus. Vers 16 h 30 commencera le deuxième bal de carnaval, avec l’orchestre Gilles Mélodies et l’animation des Guggenmusiks.

Article paru dans les DNA du 28 février 2016 / photos DNA.

Lièpvre Un carnaval en souvenir de la belle époque….

Le comité de la Cavalcade de Lièpvre-Rombach s’est réuni vendredi dernier pour procéder à l’élection de ses membres dirigeants et finaliser l’organisation de la cavalcade 2016.

32.0.2529262586                                                   Le nouveau comité de la Cavalcade.

L’ensemble du comité de la cavalcade Lièpvre-Rombach-le-Franc a mis tout en oeuvre pour la réussite de cette édition 2016, avec l’objectif de limiter les dépenses pour un budget à l’équilibre.

Une belle fête pour une grande traditionLa séance a débuté par le vote du bureau. Pierrot Hestin, maire de Lièpvre, a été reconduit à la présidence.

Cédric Meyer, Pascale Lichtenauer et Martial Ancel ont été élus respectivement premier, deuxième et troisième vice-président. Jacqueline Benoît et Liliane Martin conservent leur poste de secrétaire et de trésorière.

Bien décidés à faire perdurer la tradition du carnaval à Lièpvre qui remonte aux années 1960, voire même plus modestement avant, Pascale Lichtenauer et Christian Laiguesse prennent en charge l’organisation de la cavalcade et Cédric Meyer celle des bals.

« Nous voulons une belle fête où tout le monde s’amuse dans la bonne ambiance », confie Pascale Lichtenauer qui participe aux défilés depuis plus de 20 ans.

Une trentaine de groupes pour 900 carnavaliersLa cavalcade partira, cette année, de la rue Picaupré, rejoindra la salle des fêtes en passant par la Grand-Rue, la rue Saint-Antoine, la rue de la Gare et la rue de Rombach-le-Franc.

A ce jour, une trentaine de groupes et chars sont engagés pour cette journée festive.

Plus de 900 carnavaliers défileront dans les rues de Lièpvre le 28 février prochain.

Les parkings de la société Cuisines Schmidt seront mis à disposition de l’association pour faciliter le stationnement des bus et véhicules des participants.

« Nous devons tenir compte des impératifs de sécurité, c’est pourquoi nous avons modifié le parcours, mais nous souhaitons conserver ces moments de partage qui font partie de nos traditions », souligne Pierrot Hestin.

Aucun Rombéchatau comité…C’est l’association d’habitants de Lièpvre et de Rombach-le-Franc qui avaient créé cette dynamique. L’absence de Rombéchats dans le comité est un peu vécue comme un manque…

« Nous avons tous plus ou moins des origines à Rombach et ce serait un plaisir de revoir des habitants nous rejoindre au comité », souligne Christian Laiguesse.

Les Rombéchats seront cependant présents dans le défilé avec les sorcières et la musique.

Un premier bal, le samedi soir, et un second après le défilé, rappelleront l’époque où la fête battait son plein à plusieurs endroits du village au cours des années 60.

Ce sera une première dans la salle polyvalente rénovée où tout est prévu pour accueillir le public avec petite restauration et buvette.

Le carnaval des enfants, très prisé, débutera le 28 février à 10h à la salle des fêtes de Lièpvre.

Tout le comité et les membres bénévoles qui participent à l’organisation souhaitent offrir au public une journée festive et joyeuse.

Article paru dans les DNA du 19 février 2016 / photos DNA.

A Bientôt Mike………

11034450_423315111177960_994741308176680358_o

Le Président Pierrot HESTIN, les membres du bureau, ainsi que les musiciens de la

Guggamusik Les Romliestoss,

sont tous tristes et émus, suite au départ prématuré de notre ami Michaël dit MIKE.

Des rires nous passons aux larmes, des larmes nous passons aux souvenirs.

Tu seras toujours avec nous par la pensée et les souvenirs.

Repose en paix Mike.

11017009_945560595454204_5045037461650968950_n

 « Ne restons pas là à pleurer devant sa tombe,il n’y est pas, il n’y dort pas… Il est le vent qui souffle dans les arbres, il est le scintillement du diamant sur la neige, Il es t la lumière du soleil sur le grain mûr, Il est la douce pluie d’automne… Alors ne restons pas là à nous lamenter devant sa tombe il n’y est pas, il n’es pas mort ! Pourquoi serais-t-il hors de notre vie simplement Parce qu’il est hors de notre vue ? La mort vous savez, ce n’est rien du tout. Il est juste passé de l’autre côté. Il est lui et nous sommes nous.  Quelque soit ce que nous étions l’un pour l’autre avant, nous le resterons toujours. Pour parler de lui, utilisons le prénom avec lequel on l’as toujours appelé. Parlons de lui simplement comme nous l’avons toujours fait. Ne changeons pas de ton, ne prenons pas un air grave et triste. Rions comme avant aux blagues qu’ensemble nous apprécions tant et même les plus vaseuses comme il savait si bien les faire.  Jouons, sourions, pensons à lui. Laissons son prénom être la musique  réconfortante qu’il a toujours été. Prononçons-le avec simplicité et naturel, Sans aucune marque de regret. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié. Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu. Qu’est-ce que la mort sinon un passage ? Relativisons et laissons couler toutes les agressions de la vie, Pensons et parlons toujours de lui autour de nous et nous verrons, Tout ira bien. »

« Vous savez, il nous entends , il n’est pas loin, il est là, juste de l’autre coté. »