cavalcade-des-enfants-180-carnavaliers

Accueil

PHuet_482437493_n800

Articles de presse

Elle a tout d’une grande…..

Carnaval 2015

Les ‘Wangges’ étaient présents à Lièpvre dimanche.

Le week-end carnavalesque organisé par le Comité de la Cavalcade Lièpvre-Rombach a été une nouvelle fois une réussite.

Sous un soleil printanier, les enfants étaient nombreux dimanche matin pour participer à leur défilé dans les rues de Lièpvre. Accompagnés de trois groupes de Guggenmusik et de trois chars, ils se sont livrés de belles batailles de confettis sous les yeux amusés de parents et amis.

« C’est magnifique, il faut que nous fassions perdurer cette manifestation tant attendue. Il y a une belle équipe aux commandes de l’organisation » résume Pierrot Hestin, maire de Lièpvre et président de l’association qui ouvre le cortège comme à son habitude depuis de nombreuses années.

Un défilé digne des grandes villes

Les différents groupes de musique de Besançon, Maxeville et Rhinau et le groupe de danse local Country Valley ont gratifié les spectateurs d’un beau concert et spectacle pour l’apéritif place de la Gare.

Dans l’après-midi, ensuite, la grande cavalcade avec ses 1200 participants, comprenant 42 chars et groupes est partie de Rombach pour rejoindre Lièpvre. Les spectateurs sont venus nombreux pour applaudir les acteurs du jour sur les deux kilomètres du parcours. Les groupes de musique, dans des costumes très colorés, ont enchanté le public qui était venu de toute la région. Des chars gigantesques aux thèmes les plus divers : les pirates, les Wagges, Hansel et Gretel, les Knecke’s de l’Aubach entre autres, se sont frayé un passage dans la foule.

Distribution de bonbons, « friction » aux confettis, sourires de miss, il y en avait pour tous les goûts. Après deux heures de défilé interrompu, un tapis de confettis recouvrait la route.

Le responsable du carnaval Cédric Meyer et son équipe pouvaient souffler après quelques semaines de travail et un peu de stress, « Nous sommes très satisfait, nous avions tous les ingrédients pour la réussite de cette journée ».

De l’avis général spectateurs, participants ou organisateurs, ce défilé était un grand cru digne de ceux des grandes villes.

Article paru dans les DNA du 09 Mars 2015 / photos DNA.

Au soleil de carnaval……

Au soleil de Carnaval

La foule des grands jours sur les deux kilomètres du parcours entre Rombach et Lièpvre.

Le week-end carnavalesque organisé par le Comité de la Cavalcade Lièpvre – Rombach-le-Franc, après une interruption d’un an, a été une nouvelle fois une réussite.

La grande cavalcade, avec ses 1 200 participants et ses 42 chars et groupes, est partie de Rombach pour rejoindre Lièpvre hier après-midi. Elle a été suivie dans une ambiance festive, et sous le soleil, par plusieurs milliers de spectateurs.

Chars gigantesques

Les groupes de musique dans des costumes très colorés ont enchanté le public venu de toute la région.

Des chars gigantesques aux thèmes les plus divers se sont frayés un passage dans la foule.

Distribution de bonbons, friction aux confettis, sourires de miss, il y en avait pour tous les goûts. Après deux heures de défilé ininterrompu, la route était recouverte d’un épais tapis de confettis.

Article paru dans les DNA du 09 Mars 2015 / photos DNA.

Lièpvre Un bal et deux défilés au programme….

Lièpvre Un bal et deux défilés au programme

Article du 1er mars

Le carnaval des enfants, très prisé, est également maintenu le dimanche matin.

Le comité de la cavalcade de Lièpvre/Rombach-le-Franc finalise les dernières mises au point du week-end festif des 7 et 8 mars prochain.

Lors de la dernière réunion de travail, Cédric Meyer, vice-président du comité de la cavalcade et responsable du carnaval, a expliqué aux prestataires (sécurité, orchestre, distributeurs de boissons et friandises) le nouveau plan d’organisation mise en place suite à l’indisponibilité de la salle des fêtes de Lièpvre.

« Ça nous a posé un sérieux problème, mais nous avons trouvé les solutions pour maintenir le carnaval dans nos villages », souligne le responsable de l’organisation. Les grandes lignes des festivités sont maintenant arrêtées. Il y aura un bal masqué le samedi soir, dès 20 h 30, animé par l’orchestre Gyn Fyzz. Il sera organisé dans la salle des fêtes de Sainte-Croix-aux-Mines mise à disposition par la municipalité ainte-creuzienne. Les tarifs pour le bal seront de 10 EUR pour les non-costumés, et 8 EUR pour les costumés.

Le carnaval des enfants aura lieu le dimanche matin avec rassemblement dès 9 h 15. Plus de 200 participants feront un circuit dans la localité de Lièpvre accompagnés de groupes dont les Romliestoss.

La grande cavalcade partira de Rombach-le-Franc à 14 h 30 pour rejoindre Lièpvre.

Plus d’un millier de carnavaliers attendus

Plus d’un millier de carnavaliers et 35 chars défileront entre les deux villages et feront un tour dans Lièpvre.

Un chapiteau chauffé sera installé pour recevoir tout ce beau monde place de la Gare à Lièpvre où seront assurées la petite restauration et les buvettes. L’animation après défilé sera assurée par les Guggenmusiks.

 Article paru dans les DNA du 01 Mars 2015 / photos DNA.

Lièpvre Un groupe dynamique….

Lièpvre Un groupe dynamique

Article du 6 mars

Les Romliestoss défilent dans les rues de Lièpvre.

A l’avant-veille du carnaval, gros plan sur la joyeuse troupe des Romliestoss.

Les Romliestoss, dirigés par Sébastien Schwartz, comptent une trentaine de membres. La formation se produit dans les plus grandes villes de l’Est.

Créé en 1999, le groupe des Romliestoss est une formation composée d’instruments de percussions (xylophone, granit-block, grosse-caisse, tip-top, tambour, tambourins, cymbales…)

Depuis 2013, le groupe s’est équipé d’instruments « cuivre » et a élargi son programme musical. Ses membres s’entraînent deux fois par semaine dans leur nouveau local très fonctionnel près de l’ancienne gare.

Depuis sa création, le groupe participe à de nombreux défilés carnavalesques (Mulhouse, Strasbourg, Colmar, Sélestat, Belfort, Besançon…) ou fêtes de rues (Thionville, Gérardmer, Rosheim, Barr, Toul, Saint-Dié, Mutzig…). Ils donnent une belle image de Lièpvre dans la région Alsace et bien au-delà.

Le groupe, d’une moyenne d’âge de 30 ans, est composé de toutes les tranches d’âges. « J’ai beaucoup de plaisir à faire partie du groupe », dit Coralie âgée d’une dizaine d’années et qui joue du xylophone depuis quelques mois.

Le groupe de musique fêtera ses quinze ans d’existence lors de ce week-end carnavalesque. Cédric Meyer, vice-président du comité de la cavalcade, qui joue dans le groupe, est en charge de l’organisation du carnaval. Il confie : « J’utiliserai les forces vives de la formation à d’autres tâches ce week-end, notamment pour l’encadrement de la cavalcade avec ses 42 chars et formations qui évolueront entre les villages de Rombach et de Lièpvre ». Les habitants de Lièpvre et du Val d’Argent auront d’autres occasions de voir, d’écouter et d’encourager cette belle formation Guggamusik des Romliestoss.

R.H Dimanche 8 mars. Le comité de la cavalcade Lièpvre-Rombach organise un carnaval des enfants à 10 h, rassemblement à 9 h 15, place de la gare, suivi à 14 h 30 de la grande cavalcade au départ de Rombach, arrivée à Lièpvre vers 16 h 30, place de la gare ; animation des Guggenmusiks, buvette et restauration.

Article paru dans les DNA du 06 Mars 2015 / photos DNA.

 

Sous un nouveau toit…

Le Comité de la Cavalcade de Lièpvre-Rombach à inauguré

dimanche matin son nouveau local.

sous-un-nouveau-toitLe dynamique groupe Guggamusik qui représente Lièpvre au-delà de la région 

La cérémonie a débuté par une aubade offerte au public par le groupe Guggamusik dirigé par Sébastien Schwartz. C’est en présence des pionniers de cette aventure carnavalesque débutée en 1984, que Pierrot Hestin maire de Lièpvre et président de l’association a coupé le ruban tricolore. Le public a été convié à visiter les locaux : une salle de répétition et de stockage des instruments du groupe ainsi qu’une magnifique salle de réunion.

La troisième inauguration depuis 1864

Le maire à salué l’assemblée avec une attention particulière aux anciens qui ont créé cette association. « Je suis fier du dynamisme de ce groupe, il faut que ça perdure » a préciser Pierrot Hestin. En effet, ce bâtiment construit vers 1864 était voué au stockage des marchandises transportées par voie ferroviaire. En 1981, c’est le club de tir de Lièpvre qui en prend possession jusqu’en 2012.

Ce bâtiment très bien rénové avec des composants de récupération, connaît aujourd’hui une nouvelle vie… en musique, grâce au travail de toute une équipe de bénévoles.

Inauguration

Cet « outil » apprécié de tous les membres de la Guggamusik permet de s’entraîner deux fois pas semaine dans de bonnes conditions. Le groupe de musique compte 34 membres dont beaucoup de jeune. « C’est mon premier concert et je joue de la trompette dans le groupe » confie Amandine qui habite Lièpvre depuis un an. « Nous cherchons à nous renforcer, les musiciens qui souhaitent nous rejoindre sont les bienvenus » souligne le chef d’orchestre Sébastien Schwartz. Avis aux mélomanes…..

 

Article paru dans les DNA du 15 octobre 2014 / photos DNA et HUET Pascal et Cindy

Lièpvre Les petits fousse sont lâchés !

Belle réussite et belle ambiance pour la cavalcade des enfants,

samedi après-midi : le comité de la cavalcade Lièpvre/Rombach a gagné son pari de

maintenir le carnaval en dépit d’un manque de salle et un problème de calendrier.

Pour fêter le retour du printemps et chasser l’hiver, les rues de Lièpvre ont été envahies samedi par les enfants et la musique de quelques groupes de Guggamusik.

32.0.100395908

 

C’est la pause et la récompense : Mélissa, Elios, Léna, Stan et leurs amis sont heureux de cette journée

Le carnaval à Lièpvre est bien une institution. Malgré une météo incertaine, quelque 200 carnavaliers étaient au rendez-vous pour cette cavalcade des enfants.

C’est par une aubade du groupe local  »Les Romliestoss » devant la mairie que la fête a commencé. Durant une demi-heure, le groupe de 25 musiciens a montré tout son talent, dirigé de main de maître par Sébastien Schwartz. Ils ont également eu l’honneur d’ouvrir le défilé dans les rues du village, pour la première fois.

PHuet_482437493_n800

Munis d’une réserve de confettis

De nombreux parents et grands-parents ont accompagné leurs enfants déguisés et munis d’une réserve de confettis. L’ambiance est bonne, les rues sont animées. Plusieurs groupes extérieurs ont fait l’honneur de participer à cette cavalcade, notamment Les  »Schameien » de Rhinau avec leur 35 musiciens, les  »Flam » de Maxéville, les Bleus  »Kneckes  » de Scherwiller, les  »Rieddi-Wagges » de Hilsenheim avec leur char, sans oublier les groupes de majorettes et les  »carnavals » du Val d’Argent.

Les enfants étaient à la fête, ils s’amusaient et ne se privaient pas de lancer leurs munitions de papier, tout ceci dans la bonne humeur.

Les responsables, Joël Benoît et Cédric Meyer, étaient satisfaits de la tournure des événements : « le temps a été avec nous, il y a du monde, des groupes, c’est magnifique » confie Cédric, le nouveau responsable de la cavalcade depuis la dernière assemblée générale.

PHuet_820967757_n800

À l’issue du défilé d’une heure dans les rues du village, la municipalité a offert dans la nouvelle salle de l’association, une boisson et une friandise à tous les jeunes participants à la fête. Le spectacle se poursuivit à l’extérieur avec un concert des  »Schameien  » de Rhinau et des  »Flam » de Maxéville puis une démonstration de danse country par les 15 membres du groupe The Country Valley de Lièpvre.

« C’est une réussite pour cette première un samedi après-midi » souligne le président Pierrot Hestin et il rajoute : « C’est la fête des enfants venus nombreux ».

Article paru dans les DNA du 26 mars 2014

Cavalcade des enfants: 180 carnavaliers !

S’il n’y aura exceptionnellement pas de grande

cavalcade dominicale cette année à Lièpvre,

en raison d’une salle polyvalente indisponible

et la tenue des élections municipales,

le carnaval des enfants aura bel et bien lieu samedi après-midi.

 cavalcade-des-enfants-180-carnavaliers

Le comité de cavalcade Lièpvre/Rombach donne rendez-vous à tous les enfants de la vallée samedi à partir de 14 h 30 place de la Gare, devant son nouveau local. Petits et grands sont invités à participer déguisés, les munitions de papier étant fournies par les organisateurs…

Le départ du défilé est prévu pour 15 h, il passera Grand-rue, rue Saint-Antoin, rue Clemenceau jusqu’au giratoire Ouest pour faire demi-tour et remonter le chemin en sens inverse.

Les Romliestoss ouvriront le cortège

Si la grande fiesta du dimanche n’aura pas lieu (la salle des fêtes est en chantier et les élections ne supportent pas les fermetures de route), il y a tout de même une très bonne nouvelle : pour une fois, les Romliestoss, la Gugga Musik de Lièpvre/Rombach pourra enfin défiler dans son village, en plus de l’aubade du 1ermai. Parce que, quand c’est week-end carnavalesque, ils ne peuvent pas être au four et au moulin, à l’organisation et à la parade… Donc, après Rhinau samedi soir et Colmar dimanche, les voilà dans la cité de Fulrad, où les spectateurs pourront enfin les applaudir. Les quelque 25 musiciens annoncés ouvriront le cortège. Mais les « fous » de Lièpvre ne seront pas les seuls, « nous aurons, comme d’habitude, environ 180 carnavaliers pour accompagner les enfants » précise Joël Benoit, le responsable du carnaval. Cinq groupes extérieurs vont compléter le dispositif : le groupe du Carnaval d’Argent (issu du judo club de Sainte-Marie-aux-Mines), les Kestaholz de Châtenois, les Knecka’s de l’Aubach (Scherwiller), les Rhinau Schalmeiien ainsi que le Rieddi Waggis Band de Hilsenheim.

Avec un char venu de Hilsenheim

Ce dernier groupe viendra avec un char qui défilera avec tout le monde dans les rues du village. À la fin du cortège, l’association de country de Lièpvre fera une démonstration de danse place de la Gare. Une belle façon de saluer ce huitième carnaval des enfants, créé pour les 20 ans de la cavalcade des « adultes ».

Quant à la traditionnelle collation (brioche + boissons) offerte par la commune à tous les enfants déguisés, elle aura lieu pour la première fois au premier étage du nouveau local, dans la salle de réunion qui se transformera en salle d’en-cas. Quant à la buvette maison, elle sera ouverte aux adultes accompagnateurs des petits pirates et autre princesses d’un jour.

Article paru dans les DNA du  19 mars 2014

Une année de labeur……..

Le comité de la cavalcade de Lièpvre-Rombach a tenu son

assemblée générale samedi dans ces nouveaux locaux rénovés.

Après une année 2013 de dur labeur avec l’installation des locaux,

l’année 2014 s’annonce sans cavalcade dominicale, 

mais avec une fête pour les enfants,

le samedi 22 mars dans l’après-midi.

Président du comité de la cavalcade, Pierrot Hestin a salué l’assemblée et en particulier Jean-Luc Fréchard, président de la communauté des communes du Val d’Argent, maire de Rombach-le-Franc et ancien président de l’association, Jacquy Mouginy maire de Lièpvre et les pionniers de cette aventure débutée en 1984 avec Jean-Paul Knecht. Il a demandé d’emblée une minute de silence en mémoire à Romain Wanner,n décédé en août dernier, qui participait activement à l’organisation des groupes pour le carnaval de Lièpvre.

L'orchestre Les Romliestoss dans leur nouveau local de répétition.

L’orchestre Les Romliestoss dans leur nouveau local de répétition.

« Grâce au travail des bénévoles, c’est une réussite »

Au bilan de l’année 2013, le président félicite le groupe de musiciens pour ses prestations au-delà de la région qui donne une belle image de Lièpvre. « L’année 2013 aura été une année de labeur pour la rénovation de la nouvelle salle qui est fonctionnelle et dans laquelle je suis heureux de vous accueillir » souligne le président « elle a fait l’objet de critiques, mais grâce au travail des bénévoles, c’est une réussite ».

Pierrot Hestin ne manque pas de remercier Anne Leitzgen qui a offert la cuisine complète. Ces locaux offrent plus d’aisance aux musiciens pour leurs répétitions hebdomadaires.

Les finances de l’association sont saines malgré des dépenses toujours plus importantes pour la cavalcade et en particulier pour la sécurité. Il remercie les deux communes pour leur soutien.

Comme annoncé dans la presse (DNA du 17/01), la cavalcade 2014 n’aura pas lieu « La date tombe en période d’élections et la salle des fêtes en travaux, ne sera pas disponible. Mais le carnaval des enfants sera maintenu le samedi après-midi du 22 mars ».

Une vingtaine de déplacements pour les 30 musiciens

Sébastien Schwartz, responsable de l’orchestre des Romliestoss composé de 30 musiciens, présente le programme du groupe qui effectuera une vingtaine de déplacements entre février et octobre dont ceux de Mulhouse, Colmar, Sélestat, Montbéliard, Erstein et Barr. Le groupe défilera également à Lièpvre lors du carnaval des enfants.

La tenue des Romliestoss présente dans les cavalcades de la région et même au-delà.

La tenue des Romliestoss présente dans les cavalcades de la région et même au-delà.

Les musiciens ont été dotés d’instruments pour un montant de 8 000 € qui permettent d’enrichir leur répertoire. « Le groupe recrute du monde, musiciens ou non » rajoute Sébastien Schwartz.

Cédric Meyer en charge des achats et du site www.romliestoss.fr fait remarquer : « Internet est un bel outil pour se faire connaître et nous nous sommes fait beaucoup d’amis ».

Jean-Luc Fréchard remercie le comité d’avoir conservé et rénové le local : « C’est un élément de notre patrimoine et je félicite les bénévoles qui ont œuvré et donné de leur temps ».

« Le carnaval est une institution dans la vallée », dit Jacquy Mouginy maire de Lièpvre. Il confirme le soutien de la municipalité pour le carnaval des enfants, avec un goûter offert par la commune. Quant au marché aux puces, il se tiendra le dimanche le 7 septembre.

La tradition veut que l’on fête également les anniversaires de l’année pour les membres ayant un 0 ou un 5. Une quinzaine de personnes ont reçu une attention du comité.

Le président Pierrot Hestin a remercié tous les membres pour leur disponibilité et leur travail

Article paru dans les DNA du  29 janvier 2014

Pas de Carnaval, mais une nouvelle salle…….

Le comité de cavalcade a dû se résoudre à annuler la cavalcade dominicale 2014 entre Rombach et Lièpvre.

Mais un carnaval des enfants aura bien lieu le samedi après-midi du 22 mars, avec, pour une fois,

la Gugga des Romliestoss, qui répète désormais dans un nouveau local,

l’ancien stand de tir.

« La décision n’était pas facile à prendre » reconnaît le président du comité de cavalcade, Pierrot Hestin. Mais lors d’une réunion, les membres ont voté à l’unanimité l’annulation de la cavalcade 2014. Avec deux arguments : d’abord, elle tomberait sur le premier tour des élections municipales, ce qui compliquerait trop l’accès aux urnes et pourrait invalider le scrutin. Du coup, l’idée de défiler dans le sensLièpvre/Rombach ne fonctionnerait pas non plus pour les mêmes raisons… Et avancer ou reculer la date ? Ce n’est pas possible non plus « on chevaucherait d’autres carnavals, et la Gugga a des échanges à honorer» souligne le président.

Trop cher,un chapiteau

L’autre argument massue, c’est l’indisponibilité de la salle polyvalente, quartier général de la fête. « La solution du chapiteau nous coûterait 10 000EUR de location, et c’est hors de question : rien que l’an dernier, nous étions déficitaires de 3 000EUR. Le bal du samedi soir couvre de moins en moins les frais. ll faut savoir que le budget d’une cavalcade oscille entre 20 000 et 25 000EUR!»

Par contre, les arguments électoraux ne tiennent pas pour la cavalcade des enfants du samedi après-midi: elle sera donc bien maintenue, avec une satisfaction : celle de voir enfin les Romliestoss déambuler dans les rues de leur propre village. Car en règle générale, la Gugga Musik locale étant accaparée par l’organisation, elle ne peut pas être au four et au moulin…

Si des mordus du carnaval souhaitent préparer un char à leur intention, ils sont les bienvenus. Quant au traditionnel goûter aux enfants, il sera servi dans la nouvelle salle du comité, au coeur du village.

Car le comité a beaucoup bûché ces trois derniers mois pour s’installer dans les anciens locaux de feu la société de tir. Un investissement financier de la commune à hauteur de 17 000 euros, essentiellement pour les mises aux normes de sécurité, et surtout une équipe de bénévoles qui n’a pas compté ses heures. À sa tête, le président Hestin qui se félicite d’avoir « récupéré tout ce qui était possible sur le chantier de démolition de la salle polyvalente, avant que tout ne soit broyé ». Cela va des poutres de charpente jusqu’aux toilettes et lavabo qui sont allés remplacer les anciens. « L’entreprise HB de Lièpvre a réalisé gracieusement l’arrivée d’eau et l’assainissement », tandis que Voinson s’est chargée de la mise en conformité électrique.

Article DNA

 

De solides bancs en pin ont également été « sauvés » de la destruction pour trouver une nouvelle vie dans l’ancien hall de marchandises de la SNCF, place de la gare.

Les deux étages de 120 m² chacun sont méconnaissables après le passage de l’huile de coude…

«Ici, c’est l’idéal!»

Au rez-de-chaussée est désormais implanté le local de répétition de la Gugga Musik : il a fallu enlever les gravillons de l’ancien pas de tir, avant de le bétonner. Des caissons achetés en seconde main à la SALM ont été posés en alignement pour composer un vestiaire. Chaque musicien a désormais une penderie à son nom, et en face, des meubles de rangement pour les instruments.

« Ici, c’est l’idéal ! » s’exclame Pierrot Hestin : avant, les musiciens devaient se rendre au petit local du 52 rue Clemenceau pour aller à pied à la salle polyvalente, et si elle était indisponible, devaient répéter sous le préau de l’école. Aujourd’hui, tout est sur place, et l’insonorisation est plus efficace grâce à l’épaisseur des murs…

Au premier étage, même lifting : l’ensemble est plus clair grâce à la peinture blanche, et le lasurage des poutres. Une mezzanine a été ajoutée au-dessus de la cuisine complète, offerte par Anne Leitzgen. La salle de réunion s’étend de l’ancien pas de tir aux cibles, et peut désormais accueillir 70 personnes assises. Dans un décor carnavalesque, comme il se doit !

Article paru dans les DNA du  17 janvier 2014

204 exposants pour sa 15ème édition…..

Marché aux puces